Your wish is my command

Your wish is my command


 Your wish is my command


Your-wish-Nice-applis

Le plus étrange pitch entendu dans un ascenseur alors que je me rendais à un sommet sur l’entreprenariat, la croissance et le digital …

«  Qu’est ce que vous faites dans la vie ?

Je suis un ange.

Comment ça un ange ?

Oui l’ange gardien des entrepreneurs

Vous plaisentez ou quoi ?

Non pas du tout répondit l’homme en souriant avant de rajouter

Sachant que l’heure n’est plus à la question de savoir si un entrepreneur doit être ou pas sur le web pour développer son entreprise, ni à la question de la digitalisation mais bel et bien au comment la réaliser au mieux et dans les meilleures conditions …

Sachant que l’heure n’est ni à la crise ni au comment s’en sortir (ça ne l’a jamais été en vérité) mais toujours et surtout au comment être heureux, au comment trouver le bonheur, au comment se réaliser à travers son travail et ainsi en faire bénéficier le monde, au comment voir grandir son entreprise !

Oui je suis en cela un ange pour les entrepreneurs, l’ange gardien de leur entreprise et celui de la croissance…

Je réalise leur souhaits en leur apprenant à écouter, à entendre à nouveau cette petite voix en eux qui sans cesse dit, « tu vois la vie n’est qu’abondance et à ce possible toujours possiblle… Il te suffit seulement de le vouloir et d’agir ! »

Mais, je suis aussi l’ange protecteur qui les protègent quand il le faut contre leurs doutes, leurs faiblesses parfois, leurs oublis, leurs tentations, ces tendances au statu-quo, la protection contre ces mensonges et les pièges de ce monde 

Je les accompagne et les soutiens quand il le faut…

J’aime à les accompagner et je me tiens toujours à leur côté dans l’oeil du cyclone quand il y a tempête et pénombre.

Je fais disparaître l’illusion de ces arbres chimériques qui trop souvent cachent la forêt de leur réelle mission, de leur réel potentiel et je fortifie leur foi …

Je réveille à nouveau en eux la confiance quand celle-ci s’est assoupie trop longtemps.

Je leur montre le chemin qui les remmème à leur réalité, à leur propres richesses, à leur liberté, à leur épanouissement…

Je suis  la voix de leur bonne conscience et leur bras protecteur 

J’ouvre leurs yeux pour qu’ils voient à nouveau, leurs oreilles pour qu’ils entendent à nouveau …

Je révèle en eux leur propre destiné, je suis leur garde fou, la clef d’or de réussite qui ouvre la porte de la réalisation de soi 

Je suis le souvenir du jour où ils ont enfin décidé de se lancer, le jour où ils ont créé leur entreprise, la raison pour laquelle ils l’ont fait, l’enthousiasme et la joie enfin de ce jour que j’ai regardé avec joie …

Je suis leur ange parce que je ne suis finalement que la voix de leur pleine conscience, le reflet dans le miroir de ce qu’ils sont vraiment…

Je fais en sorte qu’ils lèvent quand il le faut les yeux de leur guidon pour leur permettre de regarder et voir à nouveau ce qui est et non ce qu’ils imaginent.

je suis le regard quand ils le portent à l’horizon, sur ce qui est en eux, devant eux et tout autour eux …

Je suis la voix de leur lâcher prise quand celui-ci leur parle de ce don sacré, celui qui leur a été donné, celui de la création…

C’est alors que, souriant et quelque peu hébété, d’un coup je me suis éveillé alors que la porte de l’ascenseur s’ouvrait laissant place à nouveau au bruit, à la foule avec un étrange sentiment en moi et en tête une question qui persistait 

Avais-je vraiment parlé avec un ange dans mon sommeil ou était-ce tout simplement mon inconscient qui faisait son pitch à des entrepreneurs ?

Ces entrepreneurs qui trop souvent c’est vrai, passent à côté de l’essentiel faute d’avoir justement à leur côté une écoute, une interface, un miroir… Quelqu’un qui les écoute, qui les comprend, qui les entend, qui les ramène à leur essentiel, à eux, à ce si important pourquoi, pourquoi un ce jour là j’ai-je créé mon entreprise ?


Ainsi revenir à l’essentiel et ne pas le perdre de vue avec le fameux Why par Simon Sinek …

Start with Why (VO):

 


Plus sérieusement…

Vous l’aurez compris cette petite histoire est ma manière à moi de vous parler, de parler de vous entrepreneurs…

Entrepreneurs et entrepreneuses que je rencontre, dans la vie, dans ma vie d’entrepreneur, ma vie de consultant, que je rencontre en vrai ou via le net, que je lis ci ou là et pour lesquels je constate souvent cette tendance que la vie d’aujourd’hui nous impose et à laquelle il faut prendre garde …

Je veux dire ces doutes, ces oublis concernant notre essentiel, ces mensonges qui mettent un frein à notre soif de liberté, d’expansion, de pleine réalisation et satisfaction de soi parce qu’il faudrait être réaliste, prudent pour ne pas dire prude, raisonnable, ne pas trop rêver parce que c’est la crise et que sais-je encore …

Et bien pour ma part je dis non, la crise n’est avant tout qu’un état d’esprit, que l’acceptation de cette idée de crise, il n’y a jamais eu autant de millionnaires sur terre qu’aujourd’hui, n’est-ce pas !? …

Hier, avant le web, la plus part des petites entreprises devaient effectivement se contenter de vendre dans leur quartier dirais-je, aujourd’hui grâce au web leur zone, notre zone de chalandise c’est le monde, 24 heures sur 24, c’est même notre capacité à redéfinir les règles du jeu, l’économie comme le font si bien aujourd’hui ces  « licornes », vous savez ces belles Start-up…

Le Web, même avec ces défauts et il en a… c’est la capacité, l’opportunité pour nous entrepreneurs de voir grand, de rêver grand, d’agir grand, d’essayer en grand même avec des petits moyens …

C’est notre capacité presque biblique (quand on pense à l’heure de la révélation, merci Monsieur Google) d’apprendre tout ce que nous devons savoir pour réaliser le rêve de croissance pour nos entreprises…

En tous cas, le Web c’est aujourd’hui pour nous, pour la 1ère fois de notre histoire la capacité qui nous est offerte de dire au monde entier, j’existe, et voici ce que j’ai de mieux à vous proposer !

Voilà ce que je tenais aujourd’hui à partager avec vous … Comme une mise en garde, une fois encore à ce qui pourrait mettre un frein au développement de votre « entreprise » !


 

 


Alors bien sûr, parce que ce n’est pas toujours évident quand on est seul(e)

Pour savoir exactement où vous en êtes et surtout ce que vous pourriez faire ?

Cliquez ici et tentez de gagner votre audit de performance Web, Social et Inbound marketing.

Plus que de jours pour tenter votre chance


Pour en parler de vive voix cliquez ici et planifiez à partir de mon agenda en ligne, 15 minutes de consultation stratégique que je vous offre.


 » La plus pernicieuse et étonnante chose qu’il soit dans la vie, notamment celle des entrepreneurs, c’est passer son temps à gérer des problèmes plutôt que des solutions !… »  


Pour partager cet article, merci de cliquez ici👇🏻



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *